Prospectus digital: ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Le catalogue papier séduit-il toujours?

L’imprimé plaît toujours, mais de moins en moins. 67,4% des répondants déclarent chercher un prospectus sur internet sans avoir vu les versions traditionnelles papier (étude Offerista – septembre 2019). Selon l’UFC-Que Choisir les publicités non adressées représentent 27,5 kg par ménage en moyenne en 2018, soit 15% de plus qu’en 2004. C’est 900.000 tonnes, soit l’équivalent en poids d’environ 100 Tours Eiffel par an.

CTA petit business case générique

L’efficacité du catalogue papier, bien que décroissante, reste satisfaisante. On y trouve en quelques instants une masse d’informations très riche : le positionnement prix d’une enseigne notamment. 

Et ce qui intéresse le plus les consommateurs : les bonnes affaires, que ce soit pour des produits alimentaires,  des promotions de grandes enseignes, ou de la grande distribution. Ces bons plans amènent les personnes en magasin. 

Ces aspects positifs ne cachent pourtant pas le déclin de ce support en voie d’obsolescence. Retrouvez les avis des français sur la question dans notre étude publiée sur notre site : Étude sur l’influence des prospectus digitaux sur le comportement d’achat

La transformation digitale du catalogue papier

Ce média est en pleine transformation digitale. Le catalogue vit une évolution au rythme d’un nouveau changement qui est l’avènement du smartphone. Car les millions de consommateurs français le lisent de moins en moins et consultent de plus en plus leur smartphone pour trouver les promotions en cours, ainsi que les applications mobiles dédiées. 

Pour comparaison, 83% des français ouvrent leur boites aux lettres tous les jours, et 90% d’entre eux regardent en moyenne 23 fois leur smartphone quotidiennement, et plus de 150 fois par jour pour les millennial. La relation avec leur téléphone est une donnée de contexte à intégrer de toute urgence dans votre stratégie de marketing digital local.

De plus, la rentabilité du prospectus papier est de plus en plus challengée par le coût du papier lui même, ainsi que le coût induit du traitement de son recyclage.

Chez Offerista, nous avons anticipé ce changement avec nos clients enseignes de distribution.  

Nous proposons de digitaliser leurs prospectus et leurs catalogues commerciaux (catalogues promotionnels, catalogues publicitaires, flyers) et les accompagnons dans la mise en place de dispositifs digitaux pertinents.

Les 8 raisons d’intégrer impérativement le prospectus digital dans votre stratégie commerciale et marketing :

  • Pour répondre aux recherches des internautes :

75% des Français consultent au moins une fois par semaine leur téléphone pour s’informer des promotions en cours, via les différents points de contact digitaux qu’ils ont avec le magasin (email, site web, publicité, réseaux sociaux, applications mobiles…) (étude Offerista). 

Distribuer un flyer ou un catalogue imprimé ne suffit plus. Le consommateur est connecté, pour lui le digital a suppléé  la publicité papier. Le consommateur doit au moins retrouver l’information sur votre magasin, les promotions et les offres du moment. 

Le prospectus digital est devenu aujourd’hui un incontournable du parcours d’achat des consommateurs. Ils cherchent sur le web les informations traditionnellement disponibles sur le prospectus papier. Vous devez à minima présenter votre offre promotionnelle là où vos clients la cherchent, à commencer par internet.

  • Parce que le prospectus digital offre des fonctionnalités indispensables : 

Pour faciliter la venue de votre client vers votre magasin (itinéraire, horaires d’ouverture, consultations des offres et des promotions, réservation de produits en magasin, liste d’achats)

  • Pour la réactivité qu’offre le catalogue en ligne : 

Une modification de référence produit ou la création d’une opération digitale ne prennent que quelques heures. De son côté, la création d’un catalogue imprimé requiert une anticipation de plusieurs mois (3 mois en moyenne). Si vos temps forts commerciaux sont marqués ou que vous souhaitez les développer, le prospectus digital s’impose pour une mise en place efficace et rapide.

  • Pour répondre aux besoins de commerce physique de chaque territoire. 

Les zones rurales, moins digitalisées par nature, doivent pourtant combiner encore plus le prospectus digital et prospectus papier. En effet, les Français habitant en maison reçoivent moins de brochures papier que ceux habitant en immeuble. 

Le prospectus digital atteint des endroits désertés par le prospectus papier, car ce dernier est trop cher. Dans ces zones rurales, par un système de géolocalisation, le prospectus digital atteint toutes vos cibles de manière précise, même les plus isolées. 

  • Parce qu’on l’aime : 

Le prospectus digital est le plus aimé des formats publicitaires. Avec 25% d’ad-blockers en France, le display ne sonne pas comme une évidence. Selon une étude IFOP, la bannière web est considérée comme envahissante par 20% de la population, le catalogue imprimé classique par 15%, contre seulement 5% pour le catalogue en ligne. 

  • Parce qu’il est plus écologique : 

Selon une enquête de Human & Green Consultants pour Bonial, une feuille A4 imprimée génère 10,22 grammes d’équivalent CO2 alors qu’une page lue sur mobile n’en demande que 0,72 gramme, soit 14 fois moins !

  • Parce qu’il permet de mesurer les résultats de vos opérations commerciales  :  
    • la durée de lecture de votre catalogue en ligne, 
    • les clics de redirection vers votre site web, 
    • la croissance du trafic en points de vente. 

Cerise sur le gâteau, le catalogue digital est moins cher que le catalogue imprimé. Comparez leur rentablité ici https://www.offerista.com/fr/insights/calcul-de-rentabilite/

  • Parce qu’il répond à vos challenges et objectifs tout au long de l’année : 
    • augmenter le trafic en magasin ou sur votre marketplace, 
    • développer votre présence web mobile, 
    • faire la promotion en ligne d’opérations spéciales en drive to store, 
    • augmenter les ventes locales, 
    • optimiser les coûts de visites en magasin, 
    • mesurer le succès de vos campagnes marketing locales, 
    • accompagner le lancement de points de vente avec une stratégie digitale de marketing local.

Le baromètre est au beau fixe !

Le catalogue digital présente donc un avenir radieux.

  • Il offre davantage de services : préparer sa visite et s’assurer de la disponibilité d’un produit par exemple. 
  • L’intégration de liens profonds dans votre catalogue permet aussi d’accroître la surface de contact entre vous et le consommateur. 

À budget marketing contraint, quel choix doit être opéré ? 

Que vous optiez pour un mix ou pour le tout-digital, souvenez-vous que l’attention portée à vos publicités sera augmentée si votre catalogue en ligne est personnalisé localement Les 5 clefs pour réussir votre stratégie digitale de marketing local voir notre article Marketing local). 

N’oubliez pas que le catalogue doit conserver un volume de pages restreint, même dans ses versions digitales. L’attention diminue rapidement. L’envie même de le consulter décroît au-delà de 12 pages . 

Pour vous aider à mettre en place votre stratégie d’acquisition de trafic, vous pouvez consulter notre article « acquisition de trafic en magasin avec le digital ».

CTA grand format sur le business case générique