Les français plébiscitent le catalogue en ligne

Étude sur l’influence des prospectus digitaux sur le comportement d’achat par Offerista et Mindtake*

Les Français sont toujours plus connectés à internet et concernés par le développement durable. Ils souhaitent aussi modifier leurs habitudes de consommation. Ces évolutions concernent tous les aspects de leur vie quotidienne et notamment leur manière d’acheter. 

Les smartphones ont pris une place centrale dans la vie des consommateurs. Les enseignes doivent rencontrer les consommateurs sur leur mobile, ou plus largement sur leur canaux digitaux, pour capter leur attention et les accompagner jusqu’au point de vente (physique ou e-commerce en ligne). 

Moyen d’accroche traditionnel, le prospectus distribué en boîte aux lettres évolue et entame sa transition digitale pour répondre aux besoins actualisés des consommateurs. La génération Y est connue pour avoir un comportement d’achat plus connecté, mais l’étude révèle que globalement toutes les générations consultent de plus en plus internet pour consulter les catalogues promo en cours.  77% des 40-49 consultent sur internet pour connaître les promotions magasins, et plus de 60 % pour les 50 à 69 ans.

La conjoncture 2019 met au jour un indice de confiance des ménages en hausse. Au travers d’une étude menée cet été 2019 avec l’institut Mindtake, Offerista a voulu connaître l’opinion des Français sur la digitalisation des offres et catalogues promotionnels, pour comprendre la manière dont ils les utilisent et constater les évolutions de leurs comportements quant au traditionnel prospectus imprimé distribué dans les boîtes aux lettres.

Pour mesurer les évolutions des usages et comprendre le rapport des Français aux offres promotionnelles, Offerista a réalisé cette étude auprès de 1017 personnes – représentatives de la population française dans leur âge, sexe et localisation – durant l’été 2019, au travers de 51 questions. 

Cette étude mesure les attentes et le comportement des Français quant aux offres promotionnelles :

  • de manière générale et par catégorie d’achat, 
  • l’impact des catalogues promo dans leur décision d’achat,
  • et enfin les évolutions dans leur manière de consulter les offres promotionnelles ces dernières années (supports, lieux, moments, fréquence). 

Le rapport à la publicité promotionnelle. Les Français aiment-ils la promotion dans leur boîte aux lettres ? 

17,2% des répondants déclarent avoir un autocollant « Aucune Publicité SVP » sur leur boîte aux lettres : 21,2% dans les métropoles et 12,8% dans les régions rurales.
35,6% des Français en colleraient un s’ils en disposaient. Le catalogue promo doit évoluer quant à son support. 

La voie de la complémentarité, digital et papier, est déjà une tendance en marche ou à l’étude chez les enseignes de distribution. Que votre catalogue soit diffusé en ligne, ou sous forme de prospectus imprimés distribués en boîte aux lettres, voici les résultats de notre étude sur l’usage que font les Français des catalogues promo et des remises affichées. 

99% des Français s’informent sur les promotions et les offres. L’offre promo ne laisse pas insensible, du tout. 

Pendant leurs achats ils sont 72,6% à regarder systématiquement ou beaucoup les remises au supermarché, 69,2% dans les magasins de chaussures et environ 60% pour les catégories parfum, électronique, déco, et les magasins de sport.

Le prospectus papier perd en attractivité mais le digital le soutient.

30,4% des Français utilisent moins souvent les prospectus imprimés (davantage jetés, moins consultés…) par rapport aux précédentes années. D’ailleurs, si le prospectus imprimé disparaissait, 50,5% des Français ne le regretteraient pas. Cette tendance s’accentue encore plus chez les jeunes de 15 à 29 ans pour 63,4% d’entre eux.

Néanmoins, cette mesure cache de nombreuses disparités entre les catégories. Car les prospectus de tous les magasins spécialisés (bricolage, jardinage, cosmétiques, chaussures, sport, high-tech, animaux, discount) ne manqueraient qu’à 1/4 des Français. En revanche les offres des supermarchés (hors discount) sont importantes pour plus de la moitié des clients et particulièrement les plus de 50 ans en milieu rural.

L’information sur le lieu de vente reste capitale, car les consommateurs s’informent à 71,9% dans le magasin, plus particulièrement sur leurs magasins préférés. Ils sont cependant plus de la moitié à s’informer sur internet, via le site du marchand et des portails proposant des catalogues et promotions.

Leur consultation se fait prioritairement via le smartphone. 75% consultent au moins une fois par semaine leur téléphone pour s’informer des promotions en cours via les différents points de contact digitaux qu’ils ont avec le magasin (email, site web, publicité, réseaux sociaux).. 

Ce réflexe est particulièrement fort concernant les supermarchés hors discounts : 82,3% de leurs clients recherchent les promotions sur internet via leur téléphone.

Les Français sont-ils prêts à passer au tout-digital, ou le papier doit-il être conservé ?

Plus de la moitié des Français veulent réduire leurs déchets de papier et sont prêts à cesser de lire les brochures imprimées pour leur préférer la brochure numérique en ligne. Ils jugent plus pratiques et faciles d’accès les services disponibles sur internet. 

65,1% des personnes ayant apposé un sticker « Aucune Pub SVP » l’ont fait pour réduire leurs déchets, et 17,1% car leur prise d’informations se fait en ligne uniquement. Pour cette dernière catégorie, l’imprimé est complètement inutile.

67,4% des répondants déclarent chercher un prospectus sur internet sans l’avoir vu en version papier. Le réflexe de trouver un prospectus sur internet est évident, quasi inné.

Le catalogue digital est-il un levier pour générer plus de trafic et de ventes ?

Cette étude mesure de manière factuelle l’attrait et la performance du catalogue digital sur le comportement d’achat des Français. Le catalogue digital génère du trafic vers les magasins physiques et en ligne. 

Plus de 90% des Français se rendent en magasin s’ils ont vu des offres intéressantes et des réductions sur internet ou sur leur mobile. Les fonctionnalités reliées au catalogue en ligne sont plus larges qu’avec le traditionnel imprimé : bons de réduction, remises spécifiques, programme de fidélité, horaires d’ouverture, création de listes de courses, disponibilité des produits, notamment.

Selon l’étape du parcours du client, l’usage du mobile est capital versus le dépliant imprimé.  En effet, pendant l’achat, le réflexe est de s’orienter vers le prospectus en ligne pour 74,3% de la population. 

Enfin, quand les Français recherchent une information sur les promotions, le premier réflexe, pour la moitié d’entre eux, est de s’orienter vers le site du magasin. Ce chiffre ne montre pas de réelle différence en fonction de l’âge ou de la localisation.

Intégrer le digital est une nécessité pour répondre aux besoins actuels des consommateurs pendant l’intégralité de leur parcours d’achat. Par ailleurs, le prospectus ou catalogue gratuit en ligne constitue un formidable outil marketing pour réussir à mieux définir et analyser la stratégie et les opérations de marketing local. La technologie d’Offerista permet de suivre de manière anonyme les internautes qui ont consulté le catalogue en ligne et qui sont venus dans votre magasin.

Offerista est un acteur leader en Europe, expert dans les solutions marketing digital local pour le drive-to-store. 

Avec plus de 250 clients depuis dix ans, Offerista accompagne les enseignes qui ont des besoins :

  • d’augmenter le trafic en magasin, 
  • d’augmenter les ventes locales, 
  • de baisser les coûts de visites dans les points de ventes,

tout en mesurant le succès des campagnes marketing menées. 

Les solutions d’Offerista permettent de promouvoir digitalement les offres et promotions des enseignes de distribution avec des technologies de géolocalisation. Les audiences ciblées sont optimisées, affinitaires en fonction des buts de la campagne et mesurées selon la stratégie de chaque campagne menée. Cette stratégie remplit l’objectif de web-to-retail des enseignes (supermarchés, magasins discount, enseignes de bricolage, automobile, cosmétiques, sport, mode, animalerie, télécommunications, high-tech, …). 

Les enseignes sont ainsi en mesure de répondre à une tendance forte : la digitalisation du marketing local via des catalogues et promotions directement consultables sur les smartphones en utilisant notamment les technologies Google pour y accéder : 

  • Google Display Network, 
  • Search, 
  • Maps,
  • et Google my Business.

D’une part, Offerista répond aux nouveaux usages et aux attentes des consommateurs. D’autre part, Offerista propose aux annonceurs de la distribution des KPIs et des enseignements clés sur le comportement de leurs consommateurs, ainsi que l’analyse des opérations marketing. 

Les directeurs marketing ont ainsi une vue précise des résultats de leurs opérations avec une compréhension étayée, permettant de capitaliser sur les assets gagnants et de réajuster les autres. En effet, la solution permet de connaître le trafic en magasin, le temps passé, le nombre de pages vues, mais aussi les redirections générées sur les sites e-commmerce.

Du point de vue du consommateur, l’information est plus globale et facile d’accès. Dans un contexte de lecture propice à une forte adhésion avec le produit, le consommateur dispose, où qu’il soit et à tout moment, d’informations : sur les promotions, le catalogue bien sûr, mais aussi sur le magasin (horaires, adresse). De même, il peut visualiser son itinéraire en un clic sur Google Maps, Waze, etc. De plus, l’affichage des catalogues en ligne peut être personnalisé par centres d’intérêt, le format est donc plus engageant.

Enfin, pour séduire définitivement les annonceurs, la solution d’Offerista est orientée performance : la facturation se fait en fonction de la consultation du catalogue. Cela apporte aux directions marketing une maîtrise des budgets engagés, tout au long de leur coopération avec Offerista.

*Échantillon : L’enquête a été menée auprés d’un échantillon représentatif de la population française, comprenant 1017 personnes âgées de 15 à 69 ans. Méthodologie : La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode de quotas (sexe, âge, région de la personne interrogée). Mode de recueil : Les interviews sont été réalisées sur le panel de MindTake (www.talkonlinepanel.com) par questionnaire en ligne (Computer Assisted Web Interviews),  dans la période 13.05 – 24.05 2019